La CAD-Mali partage les résultats de ses analyses des ratios de services sociaux de base en lien avec le niveau d’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement.


Dans le cadre de la vulgarisation de ses analyses sur l’évolution vers les OMD, la CAD-Mali a rencontré la presse nationale le mercredi 24 juillet 2013 à son siège. Les échanges qui ont duré environ une heure de temps ont été ouverts par le Secrétaire général de la CAD-Mali qui avait à ses côtés le responsable adjoint à la communication et le Directeur Exécutif.

Dans son exposé introductif, M. COULIBALY, membre du Secrétariat National de la CAD-Mali a présenté des grands objectifs du programme triennal avant de dire que l’objectif de cette conférence est d’édifier davantage les organes de presse sur les résultats des travaux de l’unité d’analyse sur les services sociaux de base.

JPEG

En effet, la contribution des médias devrait faciliter l’engagement des futurs décideurs à accroître la part des ressources alloués aux services sociaux de base (éducation de base, santé, eau potable, assainissement, hygiène) en référence aux OMD.

L’analyse des OSC s’est basée entre autre sur le rapport sur l’impact de la crise sur l’atteinte des OMD produit par l’ODHD, le CSCRP 2012-2017, le PRED. Des membres des CPS des différents ministères ont participé à la validation des données lors du processus et de l’atelier de validation. Par ailleurs, les produits/expertises des OSC membres de l’unité ont été très utiles au cours des travaux.

Dans le rapport d’analyse, si des progrès ont été faits en matière d’éducation, dans une moindre mesure pour la santé et d’accès à l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement sont les secteurs les moins financés tant par les communes et par le budget d’Etat malgré leurs impacts sur le quotidien des populations.

Les journalistes se sont intéressés principalement aux points suivants :

  • Les actions à venir de la CAD-Mali sur la base des constats effectués : la CAD commence à être invité par des radios afin de partager les produits de l’analyse sur financement d’autres OSC comme l’institut PANOS. Les candidats probables au second tour recevront des exemplaires du rapport et des mallettes pédagogiques. Il sera organisé des interpellations des élus communaux, locaux, nationaux et des futurs nouveaux ministres sur les thématiques traitées.
  • L’intérêt de procéder à cette analyse en cette période électorale : la période est stratégique afin que les candidats améliorent leurs propositions d’actions et qu’ils prennent des engagements qui seront suivis plus tard par la CAD-Mali ;
  • Les actions envisagées par la CAD-Mali face à la dégradation des acquis de la Commune de Toyan dans la région de Tombouctou, exemplaire en matière d’atteinte des OMD : une capitalisation des acquis sera faite afin de faciliter la démultiplication de cet exemple ;
  • La contribution des différents acteurs notamment du public dans le cadre de cette analyse : les Cellules de Planification Statistique (CPS) des différents ministères travaillant sur les Services Sociaux de Base (SSB) ont participé à la validation des données lors du processus et de l’atelier de validation. Par ailleurs, les produits/expertises des OSC membres de l’unité d’analyse ont été très utiles au cours des travaux.

L’intérêt des organes de presse a été salué à la fin de la conférence de presse par le Secrétaire général de la CAD-Mali. Selon lui, les actions de partage des résultats et d’interpellation des candidats sur le produit de l’analyse se poursuivront les jours à venir.

Par Foussény TRAORE





Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Mcoul | Wara | SPIP