Rapport final de la campagne sur la corruption et les tracasseries routières


La problématique de la libre circulation des personnes et des biens dans l’espace CEDEAO constitue un défi majeur à l’intégration politique et économique de la région Ouest Africaine. Force est de constater que cette libre circulation des personnes et des biens n’est pas une réalité tangible. Elle est fortement entravée par des pratiques peu orthodoxes (Erection de barrières physiques, prélèvements illicites, rackets systématiques, des retards dans le transport des marchandises entre les différents pays membres) lesquelles jurent avec les principes et l’esprit de cette union. Le Mali n’échappe pas à cette triste réalité.

La Coalition des Alternatives Africaines Dette et Développement (CAD-Mali) et le Réseau Ouest Africain des ONG d’action contre le Sida (WANASSO) avec l’appui technique et financier du Centre Ouest Africain pour le Commerce et l’USAID ont lancé une campagne de plaidoyer pour la réduction de la corruption et les tracasseries sur les principaux axes routiers (espace CEDEAO).

Lire le rapport final de la campagne

Documents joints





Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Mcoul | Wara | SPIP